En route vers la finale

 

Ce dimanche 05 Mai 2017 restera incontestablement dans la mémoire des capistes.

En effet après une remise Label FFF par le président du District du Val de Marne, la place fût laissée à la demi-finale de la coupe du Val de Marne. Pour l’occasion le CAP Charenton recevait le club de Sucy fc talentueux deuxième du championnat régional de DSR et qui se dirige logiquement vers une montée en DH. Sur le papier, le résultat de cette rencontre ne devait être l’objet d’aucune contestation tant l’écart de division était importante (4 divisions). Mais en cette belle journée les hommes de Franck Perez ont décidé d’écrire un tout autre scénario.

Après une période d’observation ou les  deux équipes se monopolisèrent mutuellement le ballon, les capistes réussirent à ouvrir le score à la 18ème par l’intermédiaire d’Antoine qui reprit « acrobatiquement » une remise de la tête du capitaine JR. Cette ouverture du score va renforcer le moral des troupes pour le restant de la partie. Adoptant un comportement de battant « soldats » les charentonnais se bâtèrent sur tous les ballons, gagnant au passage de nombreux duels. Les visiteurs ne restèrent pas sans réactions en essayant d’accélérer le rythme par des percussions axiales ou bien en abusant de longs ballons dans le dos de nos défenseurs. Ce fût sans compter sur la vigilance et la concentration de nos deux latéraux Steve et Antoine. La mi-temps arriva à point nommé pour les locaux qui multipliaient les efforts de replacements. Après une analyse lucide et conjugué puis grâce aux précieux conseils de l’entraineur pendant la courte période de repos, nos joueurs repartirent au combat.

Surement remués à la mi-temps par leur entraîneur, les visiteurs revinrent sur le terrain avec de meilleures intentions. Pendant de longues séquences ils monopolisèrent le ballon tout en se projetant vers notre but en nombre. Malgré cela, nos défenseurs et milieux ne lâchèrent rien et ne concédèrent que très peu d’occasions. Entre deux assauts adverses, le CAP réussira à se créer deux ou trois occasions très franches. Malheureusement le portier adverse ne l’entendit pas de la même manière et réalisa des arrêts décisifs. Le temps passa doucement et surement en faveur des locaux et arrivant à cette fameuse 83ème minute quand sur une action rondement menée par l’adversaire, le portier charentonnais fût sauvé par sa barre transversale suite à une frappe terrible qui aurait dû ou pu finir dans le fond de nos filets.

Heureusement pour les charentonnais, le destin leur souri sur cette situation. Il ne resta plus que quelles que minutes aux hommes de Sucy pour égaliser. Ils décidèrent donc de se projeter en masse pour arracher cette égalisation qui nous enverrait en prolongation. Les vaillant locaux continuèrent de se battre pour garder leur cage inviolée et redoublèrent d’efforts. Alors qu’à la 91ème minute, nous récupérons le ballon dans notre camp, Mohammed le saisis et en fin technicien délivra une merveille de passe dans l’espace libre destinée à l’avant-centre Steven.S’en suis alors une féroce course, ou Steven saisisa le ballon avant son défenseur et alla affronter en un contre un le dernier rempart de Sucy.

Après une judicieuse feinte de frappe Steven n’eût plus qu’à pousser le cuir au fond des filets. Le banc charentonnais laissa exploser sa joie et les nombreux supporters présents en ont fait de même. Il ne restait alors que deux petites minutes à tenir pour les hommes de Franck pour officialiser cette qualification. Ce deuxième but achevait les derniers espoirs de notre adversaire et l’arbitre libéra un stade entier après le coup de sifflet final.

Nos joueurs ont pu à ce moment-là, laisser s’exprimer leur joie sur le terrain. Certains criant, d’autres se jetant dans les bras l’un de l’autre pendant que plusieurs joueurs organisaient déjà le cri de guerre au centre du terrain en compagnie des jeunes du club reprenant les chants des grands et vice versa.

Cette demi-finale fût l’occasion de vivre une véritable communion entre joueurs, éducateurs, dirigeants, parents, enfants et bénévoles du CAP Charenton. Le chemin  est encore long pour soulever cette coupe du Val de Marne. Il faudra rééditer le même type de performance face à Choisy le Roi pour pouvoir prétendre gagner cette finale qui se  déroulera (clin d’œil du destin) sur le complexe de nos adversaires du jour (Sucy en Brie). En espérant que cela nous porte chance.

Répondre